ALTERNATIF BULLDOG CLUB FRANCAIS

Cette charte est destinée aux éleveurs désireux de mettre en évidence la sélection, le dépistage des maladies liées à la race, la production, le suivi des chiots vendus, la sociabilisation ainsi que la cotation de leurs reproducteurs. CRITERES D'ADMISSION Les demandes seront faites au mois de janvier de l'année en cours. Une vérification des éléments fournis sera faite par les membres du comité. MODALITES D'ADHESION Etre titulaire du certificat de capacité à l'élevage canin valide. Ne pas faire l'objet de condamnation liée à la cynophilie (plainte en élevage ou sanction administrative). Etre en règle avec les services administratifs compétents (DDPP) ( SIRET valide). Posseder au moins une lice confirmée, conforme au niveau des tests de santé. Avoir au moins produit une portée. Après acceptation du dossier, l'éleveur signataire de la charte remettre se certificat, qu'il devra signer.

 

DEONTOLOGIE DE L'ELEVEUSE-ELEVEUR SIGNATAIRE

1- Accueillir les acquéreurs avec courtoisie, respect professionnel en terme de sécurité et d'hygiène

2- Informer l'acquéreur de l'existence de l'ABCF et l'inciter à adhérer et lui fournir le pédigrée provisoire au départ du chiot ou à la fin du règlement

3-S'interdir de vendre sa production à des revendeurs animaliers ou salon du chiot

4- si l'éleveuse/éleveur a des responsabilités au sein du club, elle/il s'engage à ne pas mettre en avant sa production, divulguer des informations confidentielles détenues par le club

5- l'éleveuse/éleveur s'engage, s'il est témoin d'éléments qui viseraient à nuire au club, à prévenir ce dernier. Les éleveuses/éleveurs s'engagent à ne pas divulguer ni mettre à disposition les documents appartenant à l'ABCF

 

REPRODUCTION

 

L'éleveuse/éleveur s'engage à effectuer des radios de contrôle pour la dysplasie de la hanches ainsi que les identifications ADN de ses reproducteurs. Et à fournir l'intégralité des tests de santé au club afin de l'aider dans l'élaboration des protocoles de reproduction. S'engage à effectuer des saillies avec le mâle mentionné sur la déclaration de saillie. En cas de double saillie, une filiation ADN sera exigée sur les chiots et remise à leurs acquéreurs.

Respecter la non-mise à la reproduction des lices représentant certaines pathologies et qui ne correspondent pas au standard, que ce soit des défauts éliminatoires, des anomalies génétiques ou des troubles du comportement avérés.

Réaliser des mariages dans le but de " maintenir" voire "améliorer le standard de la race". Pour ne pas faire naître de chiots atteints de maladies génétiques liées à la race (HUU/DM/CMR1/Ichtyose), elle/ il s'engage à ne pas marier 2 chiens porteurs sains, ou pire atteints. Les mariages double merle sont également interdits.

L'âge minimal des lices utilisées doit être de 15 mois et 1 jour au moment de la saillie, et ne doivent pas faire naître de chiot passé leur 7ème anniversaire. Un repos d'un cycle de chaleurs entre chaque portée est obligatoire. Pour les étalons, ils devront être agés de minimum avoir 12 mois et être confirmé.

L'éleveuse/ éleveur s'engage à inscrire la totalité de la portée au registre de l'ABCF, à fournir les résultats des ventes de saillies à l'ABCF par les moyens mis à sa disposition. Elle/il s'engage à faire voir les parents des chiots proposés et montrer l'ensemble des tests effectués, fournir les résultats des tests pour les saillies extérieures. Comme la loi le dispose, noter les coordonnées du médiateur choisi sur l'attestation de vente. Tout ce qui déroge devra être justifié

Date de dernière mise à jour : 04/01/2022

Ajouter un commentaire