Entropion chez le chien : une anomalie des paupières

Entropion chez le chien est une anomalie des paupières se manifestant par un enroulement du bord de la paupière vers l’intérieur. L’entropion peut être plus ou moins important. Il peut concerner la paupière supérieure ou la paupière inférieure, et parfois les deux.

 


Les différents types d’entropion chez le chien

On classe habituellement les entropions en trois catégories :

  • les entropions congénitaux ou développementaux
  • les entropions spastiques
  • les entropions cicatriciels

Les entropions développementaux sont les plus fréquents. Cette malformation des paupières se retrouve dans de nombreuses races de chiens.

 


Les races prédisposées à l’entropion congénital chez le chien

Les principales races de chien pour lesquelles une prédisposition à l’entropion développemental est connue incluent : Akita Inu, Beauceron, Berger picard, Bichon frisé, Bouledogue français, Bull Mastiff, Bulldog anglais, Caniche nain et miniature, Cavalier King Charles spaniel, Chow-Chow, Cocker américain, Cocker anglais, Dogue allemand, English Springer Spaniel, Epagneul français, Flat-Coated retriever, Golden Retriever, King Charles spaniel, Labrador Retriever, le Retriever de la baie de ChesapeakeRottweiler, Saint Bernard, Setter irlandais, Shar Pei.

Entropion chez le chien
Entropion des deux paupières inférieures chez un chien Setter Irlandais de 7 mois. Celui-ci est responsable d’une conjonctivite et d’un larmoiement. Une correction chirurgicale est indiquée dans ce cas.
Entropion chez le chien
Chien Bulldog anglais avec un entropion de la partie interne de la paupière inférieure, fréquent chez les races très brachycéphales. Il est habituellement peu douloureux mais responsable d’un débordement des larmes, qui viennent ensuite macérer dans le pli de peau, entre le nez et l’œil.

La localisation de l’entropion le long des paupières est souvent spécifique de chaque race, mais l’atteinte la plus fréquente concerne la paupière inférieure, et plus particulièrement l’angle externe. Le Shar Pei est l’une des rares races concernées par l’entropion de la paupière supérieure, et ce en raison de l’importance des plis de peau situés sur le crâne.

Quelques races de chiens (Shar Pei et Chow-Chow) sont prédisposées à un entropion des 4 paupières.

Concernant les races géantes comme le Dogue allemand, le Bull Mastiff ou encore le Saint Bernard, il est fréquent que l’entropion soit combiné avec un ectropion. On parle alors de macroblépharon ou « œil en diamant ».

Entropion chez le chien
Entropion de la paupière inférieure chez un chien Labrador de 10 mois. Celui-ci est responsable de lésions ulcératives sur la cornée par frottement de cils et de poils. Une correction chirurgicale est indispensable dans ce cas, à la fois pour le confort de l’animal, et pour sa vision
Entropion chez le chien
Entropions des paupières supérieures et inférieures chez un chien Shar Pei. Le frottement de poils et de cils sur la cornée est responsable d’une douleur vive permanente, d’un ulcère de cornée, ainsi que d’une opacification progressive de la cornée. C’est une indication chirurgicale absolue, dès l’âge de 4 à 5 mois pour les cas les plus sévères.

Les symptômes et signes cliniques provoqués par l’entropion congénital chez le chien

Concernant les entropions les plus fréquents, c’est-à-dire développementaux, les premiers signes cliniques se manifestent dans la première année de vie mais aussi, dans les formes les plus graves, dès l’âge de 2 à 6 semaines (chez le Shar Pei notamment). L’enroulement de la paupière vers l’intérieur provoque le frottement de cils et/ou de poils sur la cornée et la conjonctive, et cette irritation est très douloureuse pour l’animal.

Il s’installe alors un véritable cercle vicieux, puisque la douleur engendrée par l’irritation des poils et des cils se manifeste par un spasme/fermeture des paupières, qui a pour conséquence de majorer le degré d’enroulement des paupières et donc le frottement des poils et des cils sur les surfaces oculaires : c’est ce que l’on appelle l’entropion spastique.

 


Quel est le traitement de l’entropion chez le chien ?

Le traitement, généralement chirurgical, ne doit être envisagé qu’après une consultation spécialisée en ophtalmologie. Les techniques les plus utilisées sont de type Celsus-Hotz, et elles consistent à exciser un croissant de paupière sous la zone d’entropion, puis à suturer les berges de la plaie. Il n’y a pas d’âge idéal pour opérer : trop attendre, c’est exposer l’animal à la douleur et au risque d’ulcère cornéen ; mais opérer tôt dans la vie de l’animal expose au risque d’une correction insuffisante, donc à la nécessité de réintervenir à la fin de la croissance de l’animal.

Entropion chez le chien
Entropion de la paupière inférieure gauche chez un chien Golden Retriever de 14 mois. La douleur engendrée par le frottement de poils et de cils sur les surfaces oculaires est ici majeure, et se manifeste par une fermeture quasiment permanente des paupières et un larmoiement abondant. Une correction chirurgicale est indispensable dans ce cas, à la fois pour le confort de l’animal, et à la fois pour la vision.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 09/05/2019