L’Hyperuricosurie est une prédisposition aux calculs urinaires chez le Bulldog Anglais, le Staffordshire Terrier Américain et d’autres races. Un test ADN fiable, appelé test HUU, permet de dépister les reproducteurs, d’adapter les accouplements pour éviter de faire naitre des chiots atteints et de propager ce problème dans la race.

Une maladie héréditaire précoce
L’Hyperuricosurie conduit à un trouble du métabolisme entrainant un excès d’acide urique dans le sang et l’urine et prédisposant à la formation de cristaux d’urate ou calculs urinaires. 35% des Bulldog sont porteurs de la maladie.

Les symptômes observés sont : une difficulté à uriner, présence de sang dans les urines, incontinence urinaire, douleurs abdominales. Certaines complications sont possibles : insuffisance rénale aigüe, infection du tractus urinaire, ou rupture de la vessie.

Un chien reproducteur qui est porteur sain, ne développe pas la maladie mais la transmet à 50% de sa descendance. L’éleveur non sensibilisé à l’Hyperuricosurie peut accoupler des reproducteurs porteurs de la mutation et faire naitre des chiots atteints. Un étalon, porteur de la mutation et qui se reproduit beaucoup, propage alors la maladie au sein de la race et contribue à augmenter la fréquence de la mutation et à multiplier le nombre de chiots atteints.
Il existe trois génotypes:
-génotype N/N : (homozygote normal) : ce chien ne porte pas la mutation.Il ne transmet pas la mutation à ses descendants.

-génotype N/HUU (porteur hétérozygote): ce chien porte une copie de la mutation.Il a très peu de risque de tomber malade à de l'HUU.Il peut transmettre la mutation à ses descendants avec une possibilité de 50%.Un tel chien devrait seulement s'accoupler avec un chien homozygote normal.

-génotype HUU/HUU homozygote atteint): ce chien porte deux copies de la mutation.Il a une très grande risque de tomber malade à cause de l'HUU.Il transmet la mutation à sa descendance avec une une possibilités de 100%.Un tel chien devrait seulement s'accoupler avec un chien homozygote normal .
Il existe le test HUU chez Antagène.L’éleveur qui souhaite sécuriser son élevage et qui ne veut pas prendre le risque de faire naitre des chiots atteints, peut facilement dépister ses reproducteurs à l’aide du test ADN.

Lors de l’acquisition d’un chiot pour la reproduction ou lors de l’utilisation d’un étalon pour une saillie, l’éleveur vérifie le statut génétique du chien pour l’Hyperuricosurie en demandant le résultat du test ADN.

Un test ADN facile à réaliser –Test HUU
Le vétérinaire réalise un prélèvement par simple frottis buccal qui est envoyé au laboratoire. Le résultat, délivré en quelques jours, indique si le chien testé est sain, porteur sain ou atteint de l’Hyperuricosurie. Le résultat délivré sous la forme d’un certificat génétique doit être utilisé comme une garantie dans le cadre d’une saillie ou lors de la vente d’un chiot.

L’éleveur qui connaît le statut génétique de ses chiens peut alors sélectionner ses reproducteurs, adapter les accouplements, éviter de faire naitre des chiots atteints et limiter la propagation de cette grave maladie dans la race.

Ajouter un commentaire